La correspondance de la marquise Arconati-Visconti

 

Marie Peyrat (1840-1923), fille de l'homme de lettres Alphonse Peyrat, devenue marquise par son mariage, est issue d'une famille profondément anticléricale et républicaine. Investie dans les milieux universitaires, politiques et culturels, la marquise compte parmi ses correspondants des figures notables de la IIIe République. Connue pour son mécénat généreux, tout particulièrement en direction de l’enseignement supérieur et de la recherche, elle a été une bienfaitrice passionnée.

Au fil de près de 6 000 lettres reçues, se dévoile le parcours atypique d'une femme indépendante et éclairée et sont mis en évidence des réseaux de sociabilité riches et complexes qui éclairent l’histoire politique et culturelle de son temps.

Cette exposition virtuelle se veut une porte d’entrée dans la correspondance passive conservée à la bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne et numérisée en 2019 grâce au soutien du GIS CollEx-Persée.

Marie Arconati-Visconti en petit page, BnF/Gallica.