Lire les Métamorphoses d'Ovide

 

Les Métamorphoses d’Ovide forment un étonnant poème, une histoire mythologique universelle, qui va de la création du monde jusqu’à la naissance du poète (en 43 av. J.-C.). Elles contient au passage quelque deux cent cinquante histoires de métamorphoses légendaires, de dieux amoureux changés en animaux insolites, de nymphes ou de jeunes gens devenus arbres et fleurs, d’artistes punis pour leur impiété et leur talent, qui n’ont cessé d’inspirer les écrivains et les artistes de toute époque.

La postérité des Métamorphoses est toute ovidienne, faite de transmission fidèle, mais aussi de continuation poétique, de remaniements, de réécritures et de commentaires. Ce sont quelques-unes des petites et grandes mains de la postérité ovidienne, tout récemment marquée par la belle traduction de Marie Cosnay, invitée de la BIS en 2018 (voir sa lecture ou écouter le podcast), que cette exposition souhaite faire entrevoir, en valorisant particulièrement le fonds ancien de la BIS et la réception contemporaine. On y croisera, dans l’ordre qu’on voudra, un manuscrit du XVème siècle, des Ovide moralisé, des enseignements plus ou moins pudibonds, l’histoire d’un graveur lyonnais, des traductions en tous genres, des Princes, et un peu de licence.

Le metamorfosi di Ovidio, traduction de Giovanni dell'Anguillara, 1571, RRA 8= 345.