Ramus, philosophe, humaniste, réformateur des arts et des sciences

Petrus Ramus math. pro reg., XVIe ou XVIIe siècle [ESTAMPES 79. Pièce 2]

Pierre de La Ramée (1515-1572), dit Ramus, a vécu et enseigné à Paris, dans la seconde moitié du XVIe siècle, en qualité de membre du collège des professeurs royaux (le futur Collège de France). L’œuvre de sa vie est une réforme générale de toutes les disciplines enseignées à l’Université, fondée sur l’examen critique de l’héritage antique grec et latin (en particulier d’Aristote), la rédaction d’un nouvel organon articulant dialectique et rhétorique, et la rédaction d’une nouvelle encyclopédie. La Saint Barthélemy a mis fin de manière tragique à son entreprise, mais non à la postérité du ramisme.

La présente exposition virtuelle met en valeur les riches collections de la BIS qui témoignent de l’œuvre de Ramus et de sa postérité. La Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne détient en effet un ensemble important d’ouvrages de Ramus dans ses collections patrimoniales, respectivement dans le fonds de la Sorbonne, hérité de la Bibliothèque de l’université de Paris d’Ancien Régime (qui rassemble notamment les livres de 28 collèges parisiens supprimés en 1764 et réunis en une nouvelle institution reprenant le nom et les bâtiments du collège Louis-le-Grand), et dans le fonds Victor-Cousin, constitué par la bibliothèque et les papiers légués à l’université de Paris en 1863 par Victor Cousin (1792-1867).

L'exposition retient, parmi les nombreuses éditions souvent présentes en plusieurs exemplaires à la BIS, les plus anciennes et les plus significatives, de préférence aux rééditions qui se sont multipliées après l'assassinat de Ramus.