Apologie ou Juste deffence du secret des longitudes pratiqué en mer par le Pere Leonard Duliris recollect ; & descouvert au Roy, & à la Reyne regente sa mere. Contre l'injuste usurpation, et corruption qu'en a fait le sieur Jean Baptiste Morin, docteur en medecine, & professeur royal aux mathematiques. Avec un charitable deffy audit sieur Morin, lequel des deux observera mieux la longitude. Ouvrage necessaire aux scavans mathematiciens, pour cognoistre entierement le secret du Pere Duliris, & faire voir le sieur Morin dans son premier retranchement de speculation sans pratique

Contenu

Métadonnées de contenu

Titre

Apologie ou Juste deffence du secret des longitudes pratiqué en mer par le Pere Leonard Duliris recollect ; & descouvert au Roy, & à la Reyne regente sa mere. Contre l'injuste usurpation, et corruption qu'en a fait le sieur Jean Baptiste Morin, docteur en medecine, & professeur royal aux mathematiques. Avec un charitable deffy audit sieur Morin, lequel des deux observera mieux la longitude. Ouvrage necessaire aux scavans mathematiciens, pour cognoistre entierement le secret du Pere Duliris, & faire voir le sieur Morin dans son premier retranchement de speculation sans pratique
Autre titre : Apologie ou juste défense du secret des longitudes pratiqué en mer, par le Pere Leonard Duliris, récollet, et découvert au Roi et à la Reine regente sa mère, contre l'injuste usurpation et corruption qu'en a fait le sieur Jean-Baptiste Morin, docteur en médecine et professeur royal aux mathématiques, avec un charitable défi audit sieur Morin, lequel des deux observera mieux la longitude, ouvrage nécessaire aux savants mathématiciens pour connaître entièrement le secret du Pere Duliris et faire voir le sieur Morin dans son premier retranchement de spéculation sans pratique
Autre titre : La théorie des longitudes réduite en pratique sur le globe céleste, extraordinairement appareillé, pour connaître facilement en mer, combien l'on est éloigné de toutes les terres du monde
Autre titre : Défi charitable au sieur Morin, lequel de nous deux observera mieux la longitude

Source

Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne, cote : SXD 4= 11. Pièce 16

Description

Épître dédicatoire à M. de Bautru, comte de Serrant. Errata au bas de la dernière page imprimée (f. L2r).
Contient :
- La longitude spéculative du sieur J. B. Morin
- La theorie des longitudes reduite en pratique sur le globe celeste, extraordinairement appareillé, pour cognoistre facilement en mer, combien l'on est esloigné de toutes les terres du monde
- Deffy charitable au sieur Morin, lequel de nous deux observera mieux la longitude

Auteur

Duliris, Léonard (1588-1656)

Date

Type

Editeur

Bertier, Antoine (1610?-1678) Imprimeur

Contributeur

Bautru, Guillaume (1588-1665). Dédicataire
Fiacre de Paris. Ancien possesseur
Couvent Saint-Honoré (Paris, rue Saint-Honoré). Ancien possesseur
Prytanée (Paris). Ancien possesseur

Format et exemplaire

[1-1 bl.-18]-38 [i.e. 83]-[1 bl.] p. : ill. ; in-4
Bandeaux et initiales ornées gravées sur bois. Figures géométriques gravées sur bois.
Dans un recueil factice de pièces, précédé du titre manuscrit : "Memoires mathematiques au P. Fiacre de Paris pour les Capucins de St Honoré". La première pièce du recueil présente le cachet de la bibliothèque du Prytanée, à Paris.

Lieu et siècle d'édition

Langue

fre

Sujet

Morin, Jean-Baptiste 1583-1656 -- Critique et interprétation -- Ouvrages avant 1800
Longitude -- Ouvrages avant 1800

Relation

Identifiant

ark:/15733/342g

Droits

Collections

Duliris, Léonard (1588-1656) ., « Apologie ou Juste deffence du secret des longitudes pratiqué en mer par le Pere Leonard Duliris recollect ; & descouvert au Roy, & à la Reyne regente sa mere. Contre l’injuste usurpation, et corruption qu’en a fait le sieur Jean Baptiste Morin, docteur en medecine, & professeur royal aux mathematiques. Avec un charitable deffy audit sieur Morin, lequel des deux observera mieux la longitude. Ouvrage necessaire aux scavans mathematiciens, pour cognoistre entierement le secret du Pere Duliris, & faire voir le sieur Morin dans son premier retranchement de speculation sans pratique », Bibliothèque Numérique de la Sorbonne, consulté le 26 mai 2022, https://nubis.univ-paris1.fr/ark:/15733/342g